Catégories Blog, Conseils, Espaces verts

Jardin et grandes périodes de pluie : quel entretien ?


Il a plu vendredi dernier, Saint Médard, et il a plu ce lundi, Saint Barnabé, donc selon le dicton nous sommes partis pour 40 jours plutôt humides… Parce que l’été approche et que l’on trépigne à l’idée de s’occuper de son jardin, petit point sur ce qu’il est possible d’y faire pendant et après les périodes pluvieuses.

Les plantes

Si ces journées de déluge nous font faire la grimace, vos plantes, elles, seront plutôt contentes de se retrouver à l’extérieur pour bénéficier de l’eau de pluie. Vous pouvez donc les installer sur le balcon mais, attention, le trou d’évacuation de l’eau dans le fond du contenant doit être bien percé.

Nous vous conseillons aussi de supprimer les soucoupes ou cuvettes placées sous les plantes. Trop de pluie revient à faire stagner une quantité importante d’eau au niveau des racines ce qui peut faire pourrir les plantes.

Le potager

Si ces pluies vous permettent, via des récupérateurs d’eau de pluie, de prévoir votre stock d’eau en prévision des chaudes périodes (attendues !) à venir, elles sont aussi comme une douce invitation pour certains nuisibles à venir s’attaquer aux feuillages de vos légumes. Ainsi, champignons microscopiques et limaces sont particulièrement friands des ambiances humides !

Pour les maladies cryptogamiques, retirez les feuilles qui présentent des tâches et, si la situation se dégrade, appliquez un fongicide naturel.

En ce qui concerne les limaces, bandes de sables, soucoupes de bières, hérissons… de nombreuses astuces naturelles permettent de contrer les attaques. À vous de vous organiser !

Le gazon

Après ces longues séances d’arrosage naturel, votre jolie pelouse s’est transformée en véritable jungle ! Dès le retour du soleil qui va venir sécher et stabiliser le sol, la tondeuse va pouvoir reprendre du service. Si l’herbe a eu le temps de bien se développer, privilégiez une tonte à moitié de sa hauteur. Coupée trop rase, elle pourrait jaunir, ce qui n’est pas des plus élégants. Avec une première tonte raisonnable puis une réduction progressive de la hauteur à chacune des tontes suivantes, vous pourrez rapidement retrouver une pelouse du plus bel effet.

En revanche, côté rythme, pour vraiment bien faire, il faut prévoir la manœuvre sur deux à trois jours consécutifs. À bon entendeur…

Aucun commentaire

Laisser un commentaire