Catégories Blog, Conseils, Plomberie / Chauffage

Entretien de chaudière, mode d’emploi


Maintenance chaudière, quel artisan ? Quelles raisons ? Quelles vérification. On vous dit tout pour éviter les risques liés à un mauvais entretien de chaudiere.

Il fait encore beau et l’entretien de votre chaudière se fait justement avant l’arrivée du froid ! Pourquoi est-ce obligatoire ? Tous les modèles sont-ils concernés ? Quel artisan contacter ? En quoi est-ce que cela consiste ? On vous dit tout.

La révision de chaudière : une obligation légale

Depuis l’arrêté du 15 septembre 2009, les chaudières font l’objet d’un entretien annuel. À partir du moment où leur puissance est comprise entre 4 et 400 kW, tous les équipements, sans condition d’ancienneté ou prise en compte du type de combustible, sont soumis à cette obligation. Cette opération de maintenance, gage du bon fonctionnement global de votre chaudière, est aussi un moyen de prévenir contre les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

Propriétaire ou locataire, qui s’en charge ?

C’est généralement à l’occupant de l’habitation de gérer l’entretien de la chaudière. Pour les installations collectives, la charge incombe au syndic. Il convient donc de planifier un rendez-vous auprès de votre plombier chauffagiste. Professionnel agrée, ce dernier aura 15 jours pour délivrer une attestation d’entretien. En cas d’incident, cette pièce validera la pleine couverture de l’habitation par votre assurance.
Nos astuces rendez-vous :

  • utilisez l’onglet « Mes artisans » de l’application Ty Happy pour prévenir en priorité votre plombier,
  • n’attendez pas que températures baissent, vous éviterez ainsi l’afflux des demandes !

Les points de contrôle

La vérification porte sur deux aspects : l’installation en elle-même et les différents rejets.
Côté installation, les éléments principalement pris en compte sont :

  • le bon fonctionnement du raccordement et de ses composantes,
  • le niveau d’étanchéité (du dispositif d’évacuation des fumées, des joints, des sécurités).

Pendant l’opération, votre artisan procédera à différents réglages et nettoiera certains éléments comme le ventilateur.
Enfin, il relèvera la température des fumées rejetées, le taux de monoxyde de carbone et les performances environnementale de votre équipement.

Grâce à la régularité de la maintenance, vous limitez l’usure et donc les risques de pannes ou d’accident liés à votre chaudière. En maintenant son niveau de performance, vous garantissez aussi votre propre niveau de confort et de consommation d’énergie.
Alors souriez, c’est vérifié !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire